Nostradamus définition + 7 vidéos

 Nostradamus définition + 7 vidéos dans Prophétie nostredame01

Michel de Nostredame, dit Nostradamus, né le 14 décembre 1503 à Saint-Rémy-de-Provence, et mort le 2 juillet 1566 à Salon-de-Provence, est un apothicaire français (on dirait en français moderne : pharmacien).

Selon bien des sources, il aurait également été médecin, bien que son expulsion de la faculté de médecine de Montpellier témoigne qu’il n’était pas possible d’être les deux à la fois.

Pratiquant l’astrologie comme tous ses confrères à l’époque de la Renaissance, il est surtout connu pour ses prédictions sur la marche du monde.

Biographie

Il est né de Jaume de Nostredame et Reynière (ou Renée) de Saint-Rémy le 14 décembre 1503.

Jaume était l’aîné des six (certains disent dix-huit) enfants du couple Pierre de Nostredame et Blanche de Sainte-Marie.

Le nom des Nostredame vient de son grand-père juif, Guy de Gassonet (fils d’Arnauton de Velorges), qui choisit le nom de Pierre de Nostredame lors de sa conversion au catholicisme, probablement vers 1455.

Selon les archives d’Avignon, et selon les archives de Carpentras qui parlent souvent de juifs des autres régions, il est suggéré que l’origine du nom Nostredame fut imposée par le cardinal de Foix de l’archevêque d’Arles, Pierre de Foix.

Le grand-père de Nostredame, Pierre de Nostredame, était si convaincu de sa foi qu’il a répudié sa femme d’alors (Benastruge Gassonet) qui ne voulait pas quitter le judaïsme.

Le curieux « démariage » fut prononcé à Orange le 14 juin 1463 (ce qui lui a permis finalement d’épouser Blanche).

Son enfance

C’est son bisaïeul maternel, Jean de Saint-Rémy, ancien médecin et trésorier de Saint-Rémy, qui lui aurait transmis en 1506 les rudiments des mathématiques et des lettres.

Mais ceci est douteux, vu que la trace notariée (Archives dep. des Bouches du Rhône B. 2.607) de ce vieux personnage disparaît en 1504.

Ses années d’études

Il part très jeune à Avignon pour y obtenir son diplôme de bachelier en arts.

On le disait doué d’une mémoire presque divine, d’un caractère enjoué, plaisant, peut-être un peu moqueur « laetus, facetus estque mordax ».

Ses camarades l’auraient appelé « le jeune astrologue », parce « qu’il leur signalait et leur expliquait les phénomènes célestes », mystérieux alors pour beaucoup : les étoiles filantes, les météores, les astres, les brouillards, etc.

Il dut apprendre aussi la grammaire, la rhétorique et la philosophie.

Mais il doit quitter l’université après un an seulement, et donc sans diplôme, à cause de l’arrivée de la peste (fin 1520).

Neuf ans plus tard (1529), ayant cependant pratiqué comme apothicaire (profession non diplômée), il s’inscrit à la Faculté de Montpellier pour essayer d’y gagner son doctorat en médecine.

Il se fait connaître grâce aux remèdes qu’il a mis au point en tant qu’apothicaire, dont les fameuses « boules de senteur ».

Mais il est bientôt expulsé pour avoir exercé ce métier « manuel » interdit par les statuts de la faculté.

Son inscription de 1529 et sa radiation sont les seules traces de son passage à Montpellier, et on ne connaît pas de document attestant qu’il ait été docteur d’une autre université.

Mais, sans être affirmatifs, la plupart des érudits du vingtième siècle pensent qu’il n’est pas impossible que l’expulsion de Nostredame ait été temporaire et qu’il soit devenu quand même diplômé de l’université de Montpellier (comme le prétendaient aussi, en ajoutant des détails supplémentaires peu croyables, certains commentateurs très tardifs comme Guynaud et Astruc), bien qu’il lui ait manqué le premier diplôme nécessaire pour accéder au doctorat, car les noms de plusieurs des diplômés connus de cette université sont absents, eux aussi, de ses registres  à moins que ceux-ci n’en aient pas été de vrais diplômés non plus (le phénomène du « faux docteur » étant très connu à l’époque).

Maladies et mort

Certains, prenant à la lettre ce que Nostradamus, dans la préface de la première édition de ses Prophéties, dit de sa « comitiale agitation hiraclienne », pensent qu’il souffrait d’épilepsie.

Selon d’autres, c’est seulement par image que Nostradamus désignait ainsi un état de transe qui accompagnait ce qu’il croyait être sa révélation prophétique.

En revanche, il est vraisemblable (voir Leroy) qu’il fut atteint de la goutte et d’insuffisance cardiaque.

Dans le dernier quatrain des Présages, qui parurent en 1568, soit deux ans après sa mort, on peut lire

CXLI. Nouembre.  Du retour d’Ambassade. dô de Roy. mis au lieu  Plus n’en fera: sera allé a DIEV:  Parans plus proches, amis, freres du sang, 

Trouué tout mort prés du lict & du banc.  Certains y ont vu la preuve qu’il connaissait les circonstances de sa mort. 

On dit qu’on le retrouva mort, près de son lit et d’un banc de bois, le 2 juillet 1566, au retour d’un voyage où il avait représenté sa ville auprès du roi (donc une ambassade) et y avait reçu le titre de médecin ordinaire du roi.

Ce qui est attesté, c’est qu’il représenta Salon-de-Crau en ambassade à Arles auprès du roi en 1564, qu’il fut par la suite richement doté par le roi.

Il fut retrouvé mort le 2 juillet 1566 au matin (et non pas en novembre !).

Ce qui laisse cependant entier le doute quant à la prophétie, puisque celle-ci ne sera publiée que deux ans après sa mort, et en forme apparemment rétro-éditée.

Il mourut à Salon-de-Provence d’un œdème dit cardio-pulmonaire.

On connaît son testament rédigé par son notaire et on connaît le devenir exact de sa dépouille.

Son corps repose en l’église Saint-Laurent (voir Leroy, Benazra, Pierre Brind’Amour, Lemesurier etc. et illustration en version anglaise), à Salon-de-Provence.

Les méthodes divinatoires de Nostradamus

Nostradamus affirmait volontiers avoir appliqué toute une série de procédés divinatoires, parmi lesquels la « fureur poëtique« , ou le « subtil esprit du feu » de l’oracle de Delphes; l’eau de l’oracle de Didymes; l’astrologie judiciaire (l’art de juger de l’avenir d’après le mouvement des planètes, mais Nostradamus se disait astrophile plutôt qu’astrologue); les sacrées Écritures, ou les « sacrees lettres » (bien qu’il n’ait probablement pas possédé une Bible telle quelle, interdite à l’époque aux laïques : il en aurait utilisé des extraits trouvés dans Eusèbe, Savonarole, Roussat et le Mirabilis Liber); « la calculation Astronomique« , ou la « supputation des ages« , selon de prétendus cycles datant d’Ibn Ezra et de bien avant (Nostradamus prétend arrêter ses prédictions à l’an 3797); et le songe prophétique ou l’incubation rituelle.

Il est cependant douteux qu’il ait vraiment utilisé ces procédés, car il semble se contredire là-dessus (par exemple en rattachant une même prophétie à plusieurs procédés), et il est plus probable que sa méthode principale était la projection dans le futur de prophéties préexistantes et de récits historiques, méthode dont il ne dit presque rien, mais dont l’existence est rendue quasi certaine par un nombre considérable de rapprochements faits depuis le 18e siècle jusqu’à nos jours (voir Bibliographie).

__________________________________________________________

Nostradamus 2012 partie 1 09:50

http://www.dailymotion.com/video/xc2dob_____________________________________________________________

Nostradamus 2012 partie 2 09:56

http://www.dailymotion.com/video/xc20xh_____________________________________________________________

Nostradamus 2012 partie 3 15:29

http://www.dailymotion.com/video/xc2g5c_____________________________________________________________

Nostradamus 2012 partie 4 15:04

http://www.dailymotion.com/video/xc2wmk_____________________________________________________________

Nostradamus 2012 partie 5 12:41

http://www.dailymotion.com/video/xc49ad_____________________________________________________________

Nostradamus 2012 partie 6 15:12

http://www.dailymotion.com/video/xc6e5m_____________________________________________________________

Nostradamus 2012 partie 7 13:00

http://www.dailymotion.com/video/xc9h4l_____________________________________________________________

           Pour avoir plus d’infos je vous invite à visiter ce site       wikipedia03 dans Prophétie

lignerouge01


Phases lunaire

Traduction


Sondages

Sommes-nous seul dans l’univers ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Un livre étonnant que je vous recommande vivement.

Page vue


Le monde des cactées |
Redemption |
Code 2012 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | escargots
| Domain3Wname
| SOS ENERGIE